Le recouvrement amiable de créance

La Lettre de relance

Vous êtes chef d’Entreprise TPE/PME ou Freelance et vous avez de plus en plus de mal à vous faire payer en temps et en heures ?

Sachez que vous n’êtes pas seuls car en France, seulement 36% des factures sont payées en temps et en heures malgré la Loi LME (Voir notre Article)

La première action à mettre en œuvre est la transmission d’une lettre de relance dès lors que le retard est constaté !

C’est une étape préalable et préparatoire aux autres actions futures !

Dans une lettre simple, vous restez courtois, factuel afin de connaitre les raisons du retard de paiement.

L’oubli ou un manque d’organisation chez votre débiteur peut être l’unique raison au retard !

Dans le cas contraire cela peut vous amener à connaitre un litige.

Ne multipliez pas les lettres de relances simples ou courriels.

Certains logiciels qui automatisent les relances en abusent jusqu’à en devenir improductif.

Un retard peut également être le signe de difficultés financières de votre client.

Il peut être utile de se renseigner sur sa situation financière et de la surveiller en utilisant un service de Scoring. Legalcity en collaboration avec CreditSafe vous permet de surveiller la bonne santé financière de votre client mais aussi d’un prospect.

La Mise en demeure de payer (LRAR)

On vous conseille aussi de prendre contact au téléphone avec votre débiteur ou son service comptable.

Ce contact direct doit se réaliser sans animosité et rester lui aussi courtois vis-à-vis de votre débiteur.

Dès lors que la communication orale s’avère compliquée, la lettre de Mise en demeure en LRAR s’imposera.

Soyez rigoureux dans sa rédaction.

En effet, à ce stade elle vous permet d’indiquer à votre débiteur que vous pouvez aller plus loin dans la procédure.

Ainsi vous pouvez indiquer le recours à un Cabinet de recouvrement en cas de non réponse.

Ne trainez pas et soyez très réactifs lorsque vous constatez qu’un paiement est en retard.

Si les actions engagées en votre propre nom n’aboutissent pas il ne faut pas insister.

En effet, une créance, à l’inverse du bon vin, vieillit mal.

En confiant votre créance aux agents de recouvrement de LEGALCITY vous déléguez vos relances à des professionnels.

L’effet Psychologique est garanti puisque les relances sont réalisées par un Tiers de confiance qui a une obligation de moyens pour réussir votre recouvrement de créance.

Privilégiez une relance amiable dans un premier temps afin de préserver votre relation client et évitez de passer immédiatement par un huissier de Justice.

Le Cabinet de recouvrement de créance a noué des partenariats avec les Huissiers de Justice pour vous accompagner dans la procédure d’injonction de payer.

Un Cabinet de recouvrement tel que LEGALCITY vous accompagnera sur les stratégies à mettre en œuvre.

Le recouvrement de créance est un métier et une activité réglementée. Privilégiez le recours à un Cabinet totalement digitalisé et renseignez vous sur Trustpilot par exemple sur les avis de ses clients et sa notoriété.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.